La Foire aux savoirs pour le Sahel et l’Afrique de l’Ouest a également été l’occasion pour le CILSS de signer des accords de partenariat avec l’IGAD et la FAO.

Finances par la FAO, ces programmes sont intitulés «Appui au CILSS pour le renforcement des instruments de prévention et de gestion des crises alimentaires au sahel » et « Assurer l approvisionnement en aliments surs et de bonne qualité vendus sur la voie publique pour une meilleure sante publique ». D’un montant de près de 800 000 $ us ils permettront au CILSS de renforcer les capacités des pays membres en matière de prévention et gestion des crises alimentaires. Au cours de la même cérémonie, le CILSS et l’IGAD ont procédé à la signature d un protocole visant à concrétiser la Coopération entre les deux institutions dans leur domaine de compétence, notamment la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la lutte contre la désertification et la maitrise de l’eau.
Dr Djimé Adoum, Secrétaire Exécutif du CILSS a ouvert la séance en remerciant les personnes présentes et rappelant le contenu du programme de collaboration technique qui liera le CILSS à la FAO. En effet, cette assistance technique comporte deux volets:
*TCP1 : la diffusion des instruments de prévention et de gestion des crises au Sahel
*TCP2 : l’approvisionnement en aliments sûrs et de bonne qualité de la voie publique.

Ce programme vient matérialiser encore une fois le soutien indéfectible de la FAO au CILSS et constitue un gage du renforcement de la coopération entre le CILSS et la FAO.

Dr Lamourdia Thiombiano, Représentant Adjoint du Bureau Régional Afrique de la FAO a quant à lui réitéré le soutien de la FAO dans la mise en œuvre de ce programme ainsi que la mise à disposition de toutes les ressources de la FAO. Il n’a pas terminé sans saluer l’excellence des actions entreprises par le CILSS ainsi que le leadership dont il fait preuve. Il a également remercié l’ensemble des personnes qui ont contribué au succès de la foire aux savoirs.
Monsieur Mohamed Moussa Mohamed, Représentant du Secrétaire Exécutif de l’IGAD, après avoir remercié la FAO pour son rôle de facilitateur dans le rapprochement CILSS-IGAD, a tenu tout d’abord à féliciter le CILSS pour ses 40 ans fêtés cette année. Selon lui ce protocole renforcera l’alliance et la coopération SUD/SUD existantes et permettra de fédérer les actions pour une meilleure sécurité alimentaire des populations de la Corne de l’Afrique et du Sahel et leur bien-être. En effet, ces deux régions ont en commun des niveaux d’insécurité alimentaire élevés ainsi que des sécheresses récurrentes avec comme principales conséquences: pauvreté et vulnérabilité accrues des populations.

L’IGAD a également profité de cette occasion pour inviter le CILSS à la deuxième Assemblée de l’initiative résilience qui se tiendra en mars 2014 en Ouganda.

Advertisements