Qu’est-ce que la « protection sociale » ? C’est un concept qui englobe différentes formes d’assistance sociale, y compris les filets sociaux. Ces derniers sont souvent utilisés par les partenaires pour assister les pauvres ou les personnes vulnérables : les programmes de repas scolaires, de supplémentation nutritionnelle pour les mères et les enfants, la subvention des prix, ou encore les transferts monétaires sont des programmes de filets sociaux mis en œuvre pour aider les plus vulnérables.

Concrètement, l’initiative AGIR, lancée en 2012, constitue un bon exemple de mise en œuvre de filets sociaux au Sahel et en Afrique de l’Ouest. Plus précisément, et entre autres activités, elle visera à instaurer des filets de sécurité saisonniers pour renforcer la résilience des personnes les plus vulnérables, qui souffrent depuis trop longtemps de malnutrition chronique. La mise en place de ces filets de sécurité se fera à travers des transferts d’argent vers les plus pauvres pendant les périodes de soudure, entre les récoltes. Des investissements dans les domaines de la santé, de l’agriculture, ou encore de l’autonomisation des femmes viendront aussi renforcer la résilience des populations.

Les participants ont démontré un grand intérêt pour cette initiative qui vise à répondre à l’insécurité alimentaire chronique au Sahel et en Afrique de l’Ouest en créant des synergies entre les actions d’urgence et les stratégies de développement à long terme.

Advertisements